Des machines et des hommes

par Charles-Antoine Courcoux
20,00 CHF
En stock
1017506

Situé à la croisée des études filmiques et des études de genre (gender studies), Des machines et des hommes s’appuie sur une approche socio-historique du genre afin d’analyser la masculinité des héros du cinéma hollywoodien en tant que construction politique.

Type
Livre
Parution
2017

Dave Bowman contre le superordinateur HAL (2001, l’Odyssée de l’espace), Luke Skywalker contre Darth Vader (la saga Star Wars), Deckard contre les « répliquants » de la « Tyrell Corporation » (Blade Runner), John Connor contre les machines de Skynet (Terminator), Neo contre la Matrice (Matrix), Jake Sully contre un complexe militaro-industriel (Avatar) : depuis plus de quarante ans, le cinéma américain construit ses modèles de masculinité dominante au prisme d’un rapport antagoniste à la modernité technologique et à la rationalité scientifique. Or cet état de fait s’avère particulièrement paradoxal dans le cadre d’une institution aussi « technologique » que l’industrie hollywoodienne. Comment expliquer en effet la propension de ces films à déprécier l’un des fondements les plus nécessaires de l’industrie qui les produit ? N’est-il pas en outre surprenant que pareille opposition se fasse à une époque où l’Américain blanc n’a jamais disposé d’autant de richesses matérielles et de ressources techniques ? C’est à l’exploration de cette relation conflictuelle entre l’homme et la machine dans le cinéma américain contemporain que le présent essai est consacré.

En définitive, cette étude en appelle à envisager le sentiment d’aliénation qui accompagne l’essor des nouvelles technologies, des années 1970 à nos jours, avant tout comme un sentiment de dévirilisation.

Plus d’information
AuteurCharles-Antoine Courcoux
EditeurGeorg éditeur
ISBN978-2-8257-1060-9
LangueFrançais
Nombre de pages520
Parution1 déc. 2017
Format15 x 23 cm
TypeLivre